VOYOU

Label : artistes-2019

Voyou

Né à Lille à la fin des années 80, sa mère le berce au son de musiques latines mais aussi de William Sheller et Polnareff. Son père, professeur de musique et amateur de jazz et de classique, l’initie très tôt à la trompette.
Au lycée, il monte son premier groupe puis le bac en poche, décide en n de se consacrer à ce qui l’anime depuis toujours. Il s’illustre dans les formations nantaises du moment, forgeant son expérience en studio comme sur scène, construisant ses amitiés, faisant de son quotidien un roman d’apprentissage arty. Mais lorsque ses camarades de jeu prennent d’autres voies ou périclitent, il est temps pour lui d’affronter l’avenir en solo avec ses propres compositions.

Thibaud devient alors Voyou.

Un mot pour lequel il a de la tendresse, idéal pour se détacher de la sphère privée et endosser une multitude de personnalités, à l’image de ses chansons. « Même quand je parle de moi, je donne ma voix à d’autres personnages » nous confie-t-il amusé. Ainsi, dès son premier EP, il propose une pop plurielle et hybride, annonçant les merveilles mélodiques des Bruits de la ville. Onze morceaux, onze histoires et autant de changements de décor. Démonstration exigeante de la légèreté de l’être, Voyou porte un regard bienveillant sur son époque et choisit de mettre la compassion et l’amitié au coeur de sa musique. Avec des mots simples et poétiques et une complète absence de cynisme, il nous raconte des histoires d’aujourd’hui, des histoires d’amour et d’ennui, d’ailleurs et d’ici.

Sa musique oscillant entre chanson naturaliste et électro chaloupée, allie la sympathique nonchalance d’un Mac DeMarco à la bienveillance d’un Souchon. Elle impressionne par sa liberté et sa richesse, tous ses bruits de la ville résonnant comme une formidable promesse pop. Nul doute que Voyou saura la tenir.

FacebookTwitterSoundcloudInstagram

SAMEDI 16 MARS – 18H – POSTE À GALÈNE