PROMENADES SONORES @ Yves Jolivet

Label : artistes-2019, parcours-chanson

« Les sons de l’Alcazar » #alt2019 ÉCOUTER LA PROMENADE

Avec : Yves Jolivet (Le Mot et le Reste)  /  Par : Jean-Baptiste IMBERT


Lieu : Bibliothèque de l’Alcazar, 58 Cours Belsunce, 13001 Marseille

  Durée : 15 minutes

  Mots clés : Mot, Chanson, Parole

  Accès pour se rendre au point d’écoute :

  • Métro ligne 1 – Station Vieux-Port ou Colbert ou
  • Métro ligne 2 – Station Noailles
  • Tramway – Arrêt Alcazar
  • Coordonnées GPS du point d’écoute : 43.29695 – 5.38107

L’Alcazar : ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h / Plus d’informations sur leur site internet.


Résumé de la promenade

Il y a cette chanson, cette chanson qui ne se dit pas. Celle que l’on retrouve dans les romans, dans les recueils, dans la littérature sous toutes ses formes. Yves Jolivet, fondateur de la maison d’édition Le Mot et Le Reste nous parle de cette chanson qui l’habite depuis des années et dont il s’applique à retranscrire l’histoire dans ses ouvrages aux titres évocateurs : Une exploration en 100 albums – Mehdi Maizi, VERY GOOD TRIP Le rock au pays des rêves – Michka Assayas, MIXTAPES Un format musical au cœur du rap – Sylvain Bertot… Il nous parle depuis l’Alcazar, véritable temple du mot et de la parole, autrefois théâtre music-hall, aujourd’hui bibliothèque municipale.


Biographie de l’invité

Créées en 1996 à Marseille par Yves Jolivet, les éditions Le mot et le reste publient environ vingt-cinq titres par an au sein de cinq collections. Les textes reflètent la volonté de fournir des éléments de réflexion sur le monde, de faire circuler des formes poétiques libres de tons, de faire entendre des voix nouvelles et singulières, d’introduire des questionnements esthétiques, le tout sans enfermement. Afin d’explorer ses multiples facettes, une même thématique peut être abordée au sein des différentes collections dans une intention de transversalité. Le lecteur est ainsi invité à s’aventurer au-delà des genres et dépasser les frontières usuelles entre le poétique et le politique, le document et l’esthétique.

Chacun des titres est défendu auprès des libraires, bibliothécaires, lieux de formations, sur Internet… afin qu’il puisse trouver ses lecteurs. Il est essentiel de créer une relation vivante entre le livre et les lecteurs, l’auteur et les lecteurs. Aussi, de nombreux temps d’échanges : rencontres, lectures, conférences… ont lieu tout au long de l’année.